Advancing Sexual and Reproductive Health and Rights
 
media center
| 

NEWS IN CONTEXT

Nouvelle infographie: Interdire l'avortement met en péril la santé des femmes

September 19, 2013

La recherche montre que rendre l'avortement illégal n'évite pas qu'il se produise, mais le rend invisible et oblige les femmes à avoir des procédures clandestines et risquées. Chaque année, 47.000 femmes meurent suite à des avortements non médicalisés et des millions d'autres sont blessées, dont certaines grièvement et de façon permanente. Presque tous ces décès et traumatismes ont lieu dans des pays où les lois sur l'avortement sont très restrictives. Presque tous sont aussi entièrement évitables.

Prohibir el aborto inducido amenaza la salud la salud de las mujeres

Disponible en anglais
Disponible en español

La fréquence de l'avortement a beaucoup moins à voir avec son statut juridique qu’avec le taux de grossesses non planifiées, la cause fondamentale de la plupart des avortements. La meilleure façon de réduire le recours à l'avortement n'est pas en niant aux femmes l’accès à des procédures médicalisées et légales, mais en leur donnant le pouvoir de contrôler leur fécondité et de prévenir les grossesses non planifiées.

Afin d’assurer que le débat mondial sur l'avortement non médicalisé soit informé par des faits, le Guttmacher Institute a créé une infographie présentant les données probantes essentielles sur les conséquences des lois restrictives sur l’avortement.

Pour plus d'informations: