Pages 68 - 77

Characteristics of Women Who Obtain Induced Abortion: A Worldwide Review

Contexte: Les taux d'avortement peuvent varier entre différents sous-groupes de femmes en raison de variations touchant au niveau de grossesses non planifiées et à la probabilité du choix de l'avortement en présence d'une grossesse non planifiée. La compréhension des différences entre les niveaux d'avortement en fonction des caractéristiques des femmes peut jeter la lumière sur les circonstances environnantes de l'avortement.

Méthodes: Les données statistiques d'Etat, d'enquêtes sur échantillons d'envergure nationale et de sources sous-nationales servent à évaluer la distribution en pourcentage de l'avortement et des taux et rapports d'avortement en fonction de diverses caractéristiques des femmes (âge au moment de l'avortement, état matrimonial et parité). Les données sont comparées par pays et d'un pays à l'autre.

Résultats: Les femmes âgées de 40 ans et plus présentent généralement la proportion d'avortements la plus faible (10% ou moins dans la plupart des pays). Bien que les adolescentes représentent une proportion élevée des avortements pratiqués dans certains pays (33% à Cuba et 22% en Ecosse, par exemple), leur part n'est cependant pas disproportionnée. De manière générale, les taux d'avortement en fonction de l'âge des femmes présentent une courbe en U inverse. Les rapports d'avortement selon l'âge révèlent néanmoins deux tendances: une courbe en U et une croissance monotone en fonction de l'âge. Dans plus de la moitié des pays soumis à l'étude, les femmes mariées se font avorter en plus grandes proportions que leurs homologues célibataires. Une fois enceintes, les femmes célibataires sont toutefois plus susceptibles de choisir l'avortement. Plus de la moitié des avortements sont pratiqués sur des femmes mères d'au moins un enfant déjà. Certaines variations régionales sont observées dans ces tendances.

Conclusions: Les caractéristiques des femmes influencent la probabilité d'interruption des grossesses non planifiées. Dans tous les sous-groupes toutefois, certaines femmes confrontées à une grossesse non planifiée recourent en tout cas à l'avortement.

Acknowledgment

Akinrinola Bankole is senior research associate, Susheela Singh is director of research and Taylor Haas is research associate, all at The Alan Guttmacher Institute, New York. The authors thank Jacqueline Darroch and Stanley Henshaw for their helpful comments. The work upon which this article is based was supported in part by a grant from the Wallace Global Fund.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health