Pages 170 - 177

The Role of Pregnancy Outcomes in the Maternal Mortality Rates of Two Areas in Matlab, Bangladesh

Contexte

Le projet MCH-FP (Maternal Child Health– Family Planning) de Matlab apporte des soins de maternité dans le cadre de ses services de santé génésique. Il importe d'évaluer si le projet a fait baisser la mortalité maternelle et, si oui, si la réduction enregistrée tient à des différences de taux de grossesse, d'issue des grossesses ou de taux de létalité entre la zone MCH-FP (bénéficiaire des prestations du projet) et la zone de comparaison (non bénéficiaire de ces prestations).

Méthodes

Les données du Système de surveillance démographique de Matlab relatives à 165.894 grossesses durant la période de 1982 à 2005 ont servi de base au calcul de quatre mesures de mortalité maternelle pour la zone MCH-FP et la zone de comparaison. Le risque de mortalité a été examiné en fonction du type d'issue de la grossesse et de la zone, tandis que les rapports de cotes bruts et corrigés étaient déterminés, respec-tivement, par analyses de régression bivariée et logistique.

Résultats

Le taux de mortalité maternelle de 35 décès pour 100 mille femmes en âge de procréer dans la zone d'intervention MCH-FP s'est avéré de 37% inférieur à celui relevé dans la zone de comparaison (56 pour 100 mille). Dans les deux zones, le risque de mortalité maternelle s'est révélé considérablement supérieur pour les grossesses interrompues par IVG, avortement spontané ou mort fœtale tardive, par rapport à celles ayant abouti sur une naissance vivante (rapports de probabilités, 4,2, 2,0 et 17,4, respectivement). La différence entre les taux de mortalité maternelle des deux zones tient principalement au taux de grossesse inférieur observé dans la zone MCH-FP et à ses taux de létalité inférieurs aussi concernant l'IVG, l'avortement spontané et la mort fœtale tardive.

Conclusions

Les interventions aptes à accroître la pratique contraceptive, à réduire l'incidence de l'IVG, de l'avortement spontané et des morts fœtales tardives, à améliorer la gestion de ces issues et à renforcer la prestation de soins prénatals pourraient donner lieu à une baisse substantielle de la mortalité maternelle au Bangladesh et dans les pays comparables.

Authors' Affiliations

Mizanur Rahman is senior research advisor, Pathfinder International, Watertown, MA, USA. Julie DaVanzo is senior economist, RAND Corporation, Santa Monica, CA, USA. Abdur Razzaque is scientist, International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh, Dhaka.

Acknowledgment

Support was provided by the Office of Population and Reproductive Health, Bureau for Global Health, U.S. Agency for International Development (USAID), under cooperative agreement HRN-A-00-00-00003-00 awarded to the CATALYST Consortium, a partnership between Pathfinder International and the Academy for Educational Development, the Centre for Development and Population Activities, Meridian Group International, Inc., and PROFAMILIA/Colombia. The authors thank Dan Pellegrom and Maureen Norton for their comments and encouragement, and Shahabuddin Ahmed for help with data analysis. The views expressed are those of the authors and do not reflect the opinions of USAID, Pathfinder International, RAND or the International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health