Pages 182 - 190

Understanding the Broader Sexual and Reproductive Health Needs of Female Sex Workers In Dhaka, Bangladesh

Contexte: Les besoins de soins de santé sexuelle et reproductive des travailleuses du sexe de Dhaka (Bangladesh) ne sont guère documentés.

Méthodes: Les données d’enquête ont été collectées auprès de 354 et 323 travailleuses du sexe en hôtel et de rue, respectivement, selon une approche d’échantillonnage en grappes stratifié suivant le lieu. Des entretiens en profondeur ont également été menés avec 20 travailleuses du sexe recrutées dans les centres d’accueil. Le besoin non satisfait de planification familiale a été calculé et les analyses ont examiné les désirs de fécondité, l’usage du préservatif et d’autres méthodes contraceptives, l’expérience de la violence basée sur le genre, les besoins de services de santé sexuelle et reproductive et les préférences concernant la source de ces services.

Résultats: La prévalence du besoin non satisfait s’est révélée de 25% et 36%, respectivement, parmi les travailleuses du sexe en hôtel et de rue. Presque toutes les participantes ont déclaré avoir utilisé le préservatif durant les 30 derniers jours écoulés, tandis que 44% des travailleuses en hôtel et 30% de celles de rue faisaient état de méthodes doubles durant cette même période. L’usage du préservatif est cependant irrégulier et la rupture ou le non-usage à prix supplémentaire sont fréquents. La violence basée sur le genre est déclarée par de nombreuses femmes. Soixante-quatre pour cent des travailleuses en hôtel et 89% de celles de rue avaient obtenu des services de santé sexuelle et reproductive durant les six derniers mois. Les centres d’accueil sont leur lieu de prédilection pour l’obtention de ces services.

Conclusions: Les travailleuses du sexe de Dhaka présentent un besoin de planification familiale et d’autres services de santé sexuelle et reproductive. Elles préfèrent obtenir ces services dans les centres d’accueil.

Authors' Affiliations

Karen R. Katz is deputy director of health services research, and Mario Chen is associate director of biostatistics, FHI 360, Durham, NC, USA. At the time this research was conducted, Mackenzie Green was research associate III, FHI 360. Misti McDowell is country director, Ethiopia, FHI 360, Addis Ababa. Shamim Jahan is chief of party, SHIKHA Project, FHI 360, Dhaka, Bangladesh. Laura Johnson is senior researcher, Westat, Durham.

Acknowledgment

Author contact: [email protected]

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health

Support Our Work

Your support enables the Guttmacher Institute to advance sexual and reproductive health and rights in the United States and globally through our interrelated program of high-quality research, evidence-based advocacy and strategic communications.