Early View
Pages 1 - 11

The Incidence of Menstrual Regulation Procedures and Abortion in Bangladesh, 2014

Contexte

La régulation menstruelle (RM) fait partie du programme de planification familiale du Bangladesh depuis 1979. L'avortement clandestin continue cependant de poser un grave problème de santé dans le pays, où des rapports anecdotiques font état d'un usage clandestin du misoprostol en hausse depuis les dernières estimations en date (pour l'année 2010). Aussi est-il important d'évaluer les changements d'usage des services de RM et d'incidence de l'avortement clandestin depuis 2010.

Méthodes

Deux enquêtes ont été menées en 2014, l'une auprès d'un échantillon nationalement représentatif de 829 structures de santé prestataires de services de RM ou de soins après avortement, et l'autre auprès de 322 professionnels informés au sujet de ces services. L'incidence de la RM et de l'avortement provoqué a été calculée par méthodes directes et indirectes.

Résultats

En 2014, on estime à 1 194 000 le nombre d'avortements pratiqués au Bangladesh (29 pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans), tandis que 257 000 femmes étaient traitées pour cause de complications de ces avortements (soit un taux de 6 pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans). Parmi les femmes atteintes de complications, la proportion présentant une hémorragie est en hausse nette, de 27% à 48%. On estime à 430 000 le nombre de procédures de RM (par AMIU ou médicamenteuse) pratiquées dans les structures de santé à l'échelle du pays, soit une baisse d'environ 40% du taux de RM — de 17 à 10 pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans — de 2010 à 2014.

Conclusions

Étant donné la baisse de la prestation de la RM, il convient de prêter davantage attention au renforcement de capacité, y compris l'engagement et la formation d'un plus grand nombre de prestataires de la RM. Les approches axées sur l'amoindrissement des préjudices doivent être poursuivies pour accroître la sécurité de l'usage clandestin du misoprostol au Bangladesh.

Authors' Affiliations

Susheela Singh is vice president for international research, Isaac Maddow-Zimet is research associate, Meghan Ingerick is research assistant II and the late Michael Vlassoff was senior research scientist—all at the Guttmacher Institute, New York. Altaf Hossain is director and Hadayeat Ullah Bhuiyan is deputy director of training and research, Association for Prevention of Septic Abortion, Bangladesh (BAPSA), Dhaka.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health

Geography