Volume 42, Issue 4
Pages 167 - 178

Counseling During Maternal and Infant Health Visits and Postpartum Contraceptive Use in Uttar Pradesh, India

Contexte

Les femmes présentent des besoins de contraception non satisfaits élevés durant l'année qui suit une naissance. Il importe d'examiner si l'apport d'un conseil sur la planification familiale dans le cadre des prestations de santé maternelle et infantile prénatales, intra-partum et post-partum est associé à la pratique contraceptive post-partum.

Méthodes

Les données d'enquête obtenues de 2 733 femmes âgées de 15 à 49 ans de six villes de l'Uttar Pradesh (Inde), qui avaient eu un enfant entre 2011 et 2014, ont servi à l'examen des associations entre l'exposition à une information de planification familiale lors des consultations de santé maternelle et infantile et la pratique contraceptive durant la période post-partum. Des modèles logit multinomiaux d'historique d'événement en temps discret ont été utilisés pour examiner la pratique contraceptive éventuelle et le choix de méthode parmi les utilisatrices des méthodes modernes durant les 12 mois suivant la dernière naissance.

Résultats

Quarante-six pour cent des femmes ont déclaré avoir utilisé une méthode de contraception moderne durant les 12 mois suivant leur dernier accouchement pendant la période de l'étude; à celles-ci s'ajoutent 18% utilisant une méthode traditionnelle. Parmi les femmes accouchées dans un établissement de santé, celles qui y avaient été conseillées sur la planification familiale à cette occasion sont plus susceptibles que les autres d'avoir pratiqué une méthode de contraception moderne post-partum, par opposition à aucune méthode ou à une méthode traditionnelle (rapports de risques relatifs, 2,0 et 2,3, respectivement). La visite post-partum à domicile d'un agent de santé communautaire, avec conseil sur la planification familiale, présente aussi une association positive avec la pratique d'une méthode moderne plutôt que l'absence de méthode (1,3).

Conclusion

Le conseil post-partum en matière de planification familiale, à l'occasion d'une naissance en établissement de santé et lors des consultations de santé maternelle, pourrait accroître l'adoption par les femmes des méthodes de contraception moderne en Uttar Pradesh urbain.

Authors' Affiliations

Sowmya Rajan is postdoctoral scholar, Ilene S. Speizer is faculty fellow and Lisa M. Calhoun is technical officer—all with the Carolina Population Center, University of North Carolina at Chapel Hill, USA. Priya Nanda is group director, International Center for Research on Women, New Delhi.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health