Volume 43, Issue 3
Pages 121 - 130

Awareness and Perceptions of Emergency Contraceptive Pills Among Women in Kinshasa, Democratic Republic of the Congo

Contexte: Malgré l'engagement pris par la République démocratique du Congo (RDC) d'élargir son éventail de méthodes de planification familiale et d'accroître l'accès aux services, la sensibilisation à la contraception d'urgence est faible parmi les femmes et la méthode reste sous-utilisée et mal intégrée dans la programmation de la planification familiale.

Méthodes: Les données obtenues de 15 discussions de groupe menées en 2016 parmi des femmes âgées de 15 à 35 ans ont servi à l'examen de la sensibilisation aux contraceptifs d'urgence, ainsi que des perceptions et des attitudes à leur égard. Après leur avoir expliqué le mode d'action et d'autres caractéristiques de la pilule contraceptive d'urgence, les animateurs ont invité les participantes à parler des avantages et des risques potentiels d'un accès plus large à la méthode. Les transcriptions ont été analysées selon une approche itérative.

Résultats: Les femmes ont fait état de divers comportements contraceptifs post-coïtaux, utilisant cependant souvent des produits inappropriés. Elles ont généralement convenu que la pilule contraceptive d'urgence semble offrir une solution potentiellement efficace à leurs besoins de planification familiale. Les avantages et inconvénients perçus de la méthode sont presque toujours comparés en référence à d'autres contraceptifs mieux connus et les femmes ont exprimé de nettes préférences pour une prestation en pharmacie, conforme à leurs comportements habituels d'obtention de la contraception. Les participantes se sont montrées réticentes à l'idée d'une disponibilité gratuite de la méthode.

Conclusion: La pilule contraceptive d'urgence offre le potentiel de combler les lacunes de l'éventail de méthodes de planification familiale en RDC. Il est possible de mieux comprendre les choix contraceptifs des femmes dans les pays à faible revenu en évaluant si elles sont informées de manière incomplète ou erronée sur les méthodes de planification familiale.

Authors' Affiliations

Julie H. Hernandez is research assistant professor, Department of Global Health Management and Policy, Tulane University School of Public Health and Tropical Medicine, New Orleans, LA, USA. Mbadu Muanda is director of the National Program for Adolescent Health and the National Program for Reproductive Health, Ministry of Health, Democratic Republic of the Congo, Kinshasa. Mélissa Garcia is a technical advisor, International Consortium for Emergency Contraception, Management Sciences for Health, New York. Grace Matawa is communication officer, Tulane International, Kinshasa.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health