Donate Now

Connect With Us

Search form

Volume 45

Male Participation in Reproductive Health Interventions in Sub-Saharan Africa: A Scoping Review

Contexte: Malgré l'amélioration des indicateurs de santé reproductive chez les femmes d'Afrique subsaharienne, la persistance de résultats défavorables souligne la nécessité d'examiner les interventions récentes en vue d‘éclairer la recherche, la programmation et les politiques futures. Étant donné, dans ce contexte, l'immense rôle des hommes dans les décisions ayant trait à la reproduction, l‘évaluation de leur participation aux programmes de santé reproductive représente une étape importante en termes de réponse aux besoins des hommes, de soutien de la santé des femmes et d'amélioration de la santé des familles.

Méthodes: Un examen de portée a été effectué pour identifier la littérature pertinente et évaluer les signes de l'impact de la participation masculine aux interventions de santé reproductive. La recherche a été menée dans sept bases de données au moyen de termes associés à la participation masculine et à la santé reproductive; elle s'est limitée aux études effectuées en Afrique subsaharienne et publiées en anglais entre 2007 et 2018. Les études restantes ont été évaluées d'après les caractéristiques des participants, les contextes, le plan de recherche, les cadres théoriques, les mesures de résultat et les observations.

Résultats: La recherche a identifé 18 études menées dans huit pays. Les interventions engageaient les participants au moyen de stratégies recourant, notamment, aux agents de santé communautaire, aux invitations écrites, aux pairs, aux dirigeants communautaires ou religieux et aux campagnes médiatiques. Les résultats montrent que les hommes sont disposés à participer aux programmes de santé reproductive et que leur participation est associée à une adoption accrue des services de planification familiale et du conseil et dépistage du VIH, à la réduction des comportements à risques et à l'amélioration de la santé maternelle et de la communication au sein du couple.

Conclusions: Face au constat de l'association positive entre la participation masculine et l'amélioration des résultats de santé reproductive en Afrique subsaharienne, il convient que les prestataires de santé et les planificateurs de programmes incluent si possible les hommes dans les interventions de santé reproductive.

Authors' Affiliations

Chigozie A. Nkwonta is a postdoctoral fellow in the Arnold School of Public Health, and DeAnne K. H. Messias is professor emerita in the College of Nursing—both at the University of South Carolina, Columbia, SC, USA.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health