Donate Now

Connect With Us

Search form

Volume 45

Partnering with Private Providers to Promote Long-Acting Contraceptives in Urban Bangladesh: A Mixed-Methods Feasibility Study

Contexte: Au Bangladesh, le système de santé pluraliste a diversifié, pour les clientes, les possibilités d'obtention de la planification familiale, mais les partenariats public-privé pourraient améliorer l'accès aux services, en particulier dans les milieux urbains.

Méthode: Des entretiens ont été organisés avec 16 prestataires, clientes et gestionnaires de programme afin d'évaluer les points de vue concernant un programme d'orientation sur la planification familiale et d'aiguillage à financement du côté de la demande testé à Mirpur (Bangladesh). Mené en 2015–2016 sur une période de 15 mois, ce programme était conçu pour encourager les prestataires privés à identifier les clientes hors planification familiale qui présentaient un besoin de contraception non satisfait, à promouvoir le choix d'un éventail de contraception plus large et à orientation les clientes vers l'une de trois cliniques publiques ou à but non lucratif pour l'obtention de leur méthode préférée. L'utilisation du système a été évaluée par suivi des fiches de recommandation.

Résultats: La plupart des intervenants ont déclaré qu'il était acceptable et faisable de parler des intentions de fécondité avec les clientes se présentant pour des raisons autres que la planification familiale. Les prestataires ont réussi à dissiper les idées fausses et les craintes des clientes concernant les méthodes contraceptives de longue durée, mais ils n'ont pas pu résoudre les obstacles de nature patriarcale et religieuse. Dans la majorité des cas, les orientations provenaient de prestataires privés qui avaient une relation préexistante avec l'une des cliniques de planification familiale et aiguillaient leurs clientes vers cette clinique. Globalement, les recommandations documentées ont représenté 13% de la prestation de méthodes réversibles et permanentes dans cette clinique pendant la période de l'étude.

Conclusions: L'offre aux praticiens privés d'une formation appropriée sur la contraception et l'aiguillage pourrait améliorer l'accès des Bangladaises aux méthodes contraceptives longue durée ou autres dans les milieux urbains. Elle pourrait être utile aussi à d'autres types d'agents de santé. Il y a lieu de procéder à une étude approfondie des systèmes d'aiguillage appropriés.

Authors' Affiliations

Laura Bates is researcher, Rebecca King is lecturer, and James Newell and John Walley are professors–all at the Nuffield Centre for International Health and Development, Leeds Institute of Health Sciences, University of Leeds, UK. Helen Elsey is senior lecturer, Department of Health Sciences, University of York, UK. Rumana Huque is executive director, and Prashanta Bhowmik is research associate–both at the Association for Research and Knowledge Foundation, Dhaka, Bangladesh.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health