Donate Now

Connect With Us

Search form

Increasing Efficiency to Meet Future Demand: Family Planning Services Provided by the Mexican Ministry of Health

Contexte: Face à la réduction des fonds extérieurs consentis aux programmes de planning familial et au recours croissant aux prestations du secteur public, les pays en voie de développement se doivent de trouver de nouvelles ressources s'ils désirent maintenir leurs niveaux de prestations existants. L'estimation des coûts des services et l'identification des inefficacités des systèmes de prestation permettent de mieux comprendre les besoins de ressources à venir.

Méthodes: Les données de cette étude ont été recueillies en 1996 auprès de 82 établissements du ministère de la Santé du Mexique, à travers l'observation des prestataires et l'obtention d'autres informations utiles à l'estimation des coûts des prestations. Le coût par minute de main-d'úuvre de prestation a servi à estimer celui des différents types de consultations de planning familial et celui par année-couple de protection des différentes méthodes contraceptives. Certains paramètres de prestation ont été modifiés de manière hypothétique pour en estimer les effets sur les coûts.

Résultats: Le ministère de la Santé du Mexique dépense actuellement environ US$29 par personne par année de prestations contraceptives. A mesure de l'augmentation de la demande, l'efficacité du système peut être renforcée moyennant le prolongement des heures de travail des prestataires et l'augmentation de la proportion de temps consacrée à la clientèle, ainsi qu'à travers la distribution d'une quantité accrue de contraceptifs à l'occasion de chaque visite. L'augmentation de la proportion de temps consacrée à la clientèle réduira le coût par année-couple de protection de toutes les méthodes. Le redoublement du nombre de cycles de pilules prescrites à l'occasion d'une visite fait baisser le coût par année-couple de protection de US$27 à US$19, et celui du nombre de préservatifs remis à chaque visite permet de réduire le coût global par année-couple de protection de US$29 à US$19. Si les prestataires prolongeaient leurs heures de travail, accroissaient la quantité de temps consacrée à la clientèle et distribuaient plus de contraceptifs à l'occasion de chaque visite, le coût global par année-couple de protection diminuerait, du niveau de US$29 en 1995, à US$22 d'ici l'an 2010.

Conclusions: Par la correction des inefficacités du système existant, le ministère mexicain de la Santé devrait être à même de satisfaire à la demande croissante de prestations sans expansion de ses programmes actuels durant les dix années à venir.

Acknowledgment

David Hubacher is senior research associate, Matthew Holtman is senior research analyst and Barbara Janowitz is director of health services research with Family Health International, Research Triangle Park, NC, USA. Miriam Fuentes is program officer and Gregorio Perez-Palacios is director general of reproductive health in the Ministry of Health, Mexico City, Mexico. The research on which this article is based was funded by the U.S. Agency for International Development (USAID), through the cooperating agencies of Pathfinder International (contract CCP-A-00-92-00025-00) and Family Health International (contract CCP-A-00-95-00022-02). The views expressed in this article do not necessarily reflect those of USAID.

Disclaimer
The views expressed in this publication do not necessarily reflect those of the Guttmacher Institute.

International Perspectives on Sexual and Reproductive Health